Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par Dark Malak le Lun 1 Avr 2013 - 1:11

Rappel du premier message :


Bien le bonjour. Si l'on se retrouve en ces lieux, aujourd'hui, c'est pour une raison qui, j'en suis certain, vous échappe... Nous avons réussi à garder le secret autour de ce projet, né il y a de cela quelques lunes et je ne peux que remercier mes compagnons pour avoir tenu leur langue. Sachez au passage, qu'un lot de 800M$ points sera offert au vainqueur ! J'espère que ce petit concours en inspirera plus d'un et qu'il permettra, pourquoi pas, à quelques âmes créatrices de s'éveiller. Si vous le voulez bien, on se retrouve quelques lignes plus bas pour les explications...



Règles du concours :
  • Seuls les textes sont acceptés.
  • Les Écrivains ne peuvent pas participer.
  • Les participations sont ouvertes pour une durée limitée de deux mois.
  • Les textes doivent avoir un rapport avec l'univers d'Halo.
  • Les textes doivent respecter les règles de la partie FanFiction. (Ils peuvent être publiés par la suite dans votre recueil, dans la partie FanFiction).
  • Les textes doivent respecter les règles de bienséance, ainsi que celles relatives à la charte Halo Création.
  • Les textes doivent être écrits pour l'occasion, et être personnels.
  • Les textes doivent être écrits dans le français le plus correct possible. Un texte illisible, incompréhensible, ou jugé trop peu soigné est susceptible d'être refusé.
  • Les participants peuvent proposer un maximum de deux textes au concours.
  • Tous les textes appartiennent à leurs auteurs respectifs.
  • Tout contrevenant aux règles sus-citées s'expose à des sanctions variant du refus de leur texte à une exclusion du concours (voire plus, si affinités), sous réserve de l'application des droits d'un membre du staff ou d'un responsable du concours (pour les refus de participations uniquement).
  • En présentant votre texte au concours, vous assurez avoir pris connaissance de entièreté de ce règlement, et vous engagez à en respecter chaque point.



De nombreux thèmes ont été étudiés, tous avaient leurs avantages, tous avaient leurs attraits... Mais nous avons dû faire un choix ! Nous avons donc décidé de garder celui que vous découvrirez un peu plus bas. Sachez, même si c'est dit dans les règles, que vous aurez deux mois pour participer, nous comptons donc sur les membres qui se lanceront pour nous fournir un travail soigné et propre ! Je vais vous laisser, bonne chance à toutes et à tous et que le meilleur gagne !



"C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Echéance du thème le 31 mai à 23h59
avatar
Dark Malak
Légende
Légende

GamerTag : WST Dark Malak
Team : WST
Messages : 4474
Date d'inscription : 17/01/2010
Âge : 20
Réputation : 374
Talent : Contrôle le coté obscur de la Corse !
Halo favori : Halo 3 : ODST
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur http://whiteskullteam.superforum.fr/

Revenir en haut Aller en bas


Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par Stain le Mar 23 Avr 2013 - 22:06

Ta Fic est bien aussi Jeje, faut pas croire que je suis un écrivain doué. J'ai juste un auteur qui me fait office de maitre et son style de récit me sert d'exemple (d'où les ambiances un peu malsaines dans ce que j'écris). Wink Il y a juste une chose que j'ai noté: je pense que dormir seulement 2 fois par mois maximum est biologiquement impossible. ^^ Sinon de mon point de vue c'est bien travaillé et approfondi. Wink
avatar
Stain
VIP
VIP

GamerTag : ArseniK Stain (Inactif)
Messages : 3330
Date d'inscription : 14/08/2009
Âge : 22
Réputation : 258
Talent : Blam!
Halo favori : Halo Reach
Domaine favori : Images

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/MrStainProduction

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par Jeje le Mar 23 Avr 2013 - 23:29

Merci xD
C'est vrais que deux fois c'est un peut trop pas assez beaucoup mais bon ^^
Je vais voir pour la v3 :3

___________________________
Basketball is my girlfriend :3
avatar
Jeje
Major
Major

GamerTag : Thejeje1999
Team : M&M's
Messages : 967
Date d'inscription : 16/09/2011
Âge : 18
Réputation : 39
Talent : A attendu 2 ans avant de changer son avatar :3
Halo favori : Halo 2
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par Dark Malak le Sam 4 Mai 2013 - 10:42

Il vous reste maintenant moins d'un mois pour poster votre Fanfiction ! N'oubliez pas que le principal est de participer et de tenter de s'améliorer... Ramenez du monde avec vous !

Pierre
avatar
Dark Malak
Légende
Légende

GamerTag : WST Dark Malak
Team : WST
Messages : 4474
Date d'inscription : 17/01/2010
Âge : 20
Réputation : 374
Talent : Contrôle le coté obscur de la Corse !
Halo favori : Halo 3 : ODST
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur http://whiteskullteam.superforum.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par turiens le Dim 5 Mai 2013 - 15:27

Hum, pour ma part, je ne suis pas sûr de pouvoir terminer à temps. Bon en même temps, cela, je l'avais prévu depuis le départ. ^^
Donc dans le pire des cas, je vous publierais ma fic' dans la section appropriée mais - évidemment ^^ - hors-concours, autant ne pas l'écrire pour rien. Razz
avatar
turiens
Recrue
Recrue

Messages : 14
Date d'inscription : 09/04/2009
Âge : 23
Réputation : 2
Talent : Rôliste
Halo favori : Halo 2
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par -Arbiter117- le Mer 15 Mai 2013 - 13:08

Ma Fic pour le concours :
Spoiler:
C’est quand on a tout perdu, que l’on est libre de tout avoir.

Le ciel semblait exploser. Les obus de plasma lâchaient des courbes de flammes électriques bleutées se mélangeant aux nuages, leur donnant une couleur incroyable.
Une escouade se tenait assis dans l’un des Pélicans traversant ce ciel, l’un d’eux regardait le visage terrifié de ses hommes, ils avaient quitté la France et ils se rendaient à New Mombasa pour y affronter les covenants qui y avaient pris position. Le chef de cette équipe était le Colonel Lement du CSNU, il avait quasiment toujours connu la guerre, tout d’abord avec les insurgés, aujourd’hui avec les Covenants. Qu’est ce qu’ils pouvaient faire contre cette guerre ? Qui dans cette guerre avait-il le réel pouvoir d’avoir une incidence dans ce massacre galaxique ? Un obus de plasma percuta le Pélican. Il sentit son vaisseau de transport vibrer et perdre de l’altitude.
Quelque chose le frappa dans cette scène, un des marines qui avait son casque dans ses mains le lâcha et ce dernier rebondit sur le sol jusqu’à ce qu’il s’arrête aux pieds du colonel.
Lement redressa la tête. Il avait déjà vécu ça. Il regarda tout autour de lui, tout était pareil, il avait déjà vécu cette scène, ce n’était pas qu’une simple impression de déjà vu. Alors que la chute du petit vaisseau de transport semblait de plus en plus rapide, il observait la moindre chose dans la cale du Pélican, pourquoi revivait-il ça ?
A force d’observer les moindres détails de la soute, il finit par voir une silhouette dans l’ombre, elle n’était pas là, la première fois. Qui cela pouvait-il bien être ?
La chute devenait tellement rapide qu’il ne put s’empêcher de fermer les yeux.

Il ne put l’expliquer mais tout s’était arrêté net, pourtant il n’y avait pas eu de choc particulier.
Il rouvrit les yeux, il était assis par terre, dans un restaurant abandonné, la nuit était tombée comme l’espoir de sauver la Terre, tout était calme maintenant. Encore une fois il savait pertinemment qu’il avait déjà vécu cette scène par le passé. Quelques temps après le crash, les survivants avaient trouvé une jeune fillette qui avait vu ses parents mourir sous ses yeux dans l’éboulement de leur maison. Ce devait être une scène horrible pour elle, il en avait encore mal pour cette fillette. Mais alors qu’il la voyait petite, dans les bras du soldat de 2eme classe Alexandra Jin, qui était si maternel avec elle. Après la chute, ils avaient rejoint la ville la plus proche et ils s’y étaient cachés.
Il regardait la petite Laura. Si petite, si fragile, et pourtant il la voyait aussi comme une jeune femme forte, l’adolescente qu’elle allait devenir. Il resta un moment avec elle, et même après l’avoir remise à l’armée pour lui trouver une famille d’accueil, il connut un grand vide en lui, un manque, elle était devenue en très peu de temps comme sa fille à ses yeux, une fille qu’il n’aura jamais.
Quand il eut le plaisir de la revoir par hasard quelques années plus tard en école militaire, une blessure qui avait du mal à se refermer se rouvrit, et à partir de ce jour, elle resta ouverte.
Il soupira, tourna la tête vers la gauche et encore une fois dans l’ombre, je vis cette silhouette. Il fronça les sourcils pour mieux voir, mais la forme sembla comme se cacher plus profondément dans les noirceurs de la pièce.
Sans dire un mot aux autres, il cramponna son BR et il se redressa pour voir de plus près.
A peine debout, un immense vertige s’empara de lui, il ne put tenir debout plus d’une seconde et il s’écroula sur le sol. La salle tournait autour de lui, il regarda ses jambes et vit que sa tenue militaire était complètement lacérée, que du sang séché y était accroché, il bougea un peu ses jambes et les blessures se rouvrir, le sang commença à couler se répandant autour de lui.
Il regarda ses hommes, l’un d’eux était juste à coté de lui, son meilleur ami le Major Greg, il ne pouvait pas ne pas l’avoir vu, pourtant il ne bougeait pas, et c’était pareil pour le soldat Jim, il essaya de leur parler, de leur demander de l’aide, mais il n’y arrivait pas. Il avait tellement mal, il ferma les yeux, et posa sa tête sur le sol.

Un grand froid l’envahit, c’était comme un grand frisson qui le fit reprendre conscience. il leva la tête, il y avait de la neige de partout. Il se rappela de cet endroit. Il se traina sur le sol et poussa de la neige, dégageant le visage si pâle qui trahissait la mort du soldat, de son meilleur ami, de Greg. Un immense désespoir l’envahit. Il regarda autour de lui et remarqua ces mêmes trainées de sang, à ce moment là, il n’avait pas saigné. Un peu plus loin, la silhouette sombre et terrifiante était toujours là.
Il essaya de résister mais le froid le fit perdre connaissance une nouvelle fois.

Il rouvrit les yeux, il se tenait debout, cette fois-ci les jambes n’avaient rien, il était devant sa ville natale, là ou il avait vécu toute sa vie, Marseille. Les nouveaux rebelles après la guerre contre les covenants avaient attaqué la ville avec une bombe et l’avait ravagée par pure plaisir.
Il avait tellement de haine. Il avait perdu toute sa famille dans cette attaque. Il voulait renverser le monde, tuer toutes les personnes qui étaient plus ou moins impliquées dans cet attentat. Mais seul que pouvait-il faire ? Il ne se rappelait plus vraiment de la suite de sa vie, mais il savait pertinemment qu’il n’avait rien pu faire contre ça.
Il réalisa alors que tous les moments qu’il venait d’avoir revu étaient les pires moments de toute sa vie, ce qui l’avait le plus frappé, chacun de ces moments lui avait fait perdre une partie de lui, le plongeant dans un désarroi toujours plus profond.

Tout avait commencé dans cette chute en Pélican, sa vie avant ça était simple, sans énormément de batailles au vu qu’il était toujours resté sur Terre. Il sentit ses jambes perdre leur force. Du sang coulait à présent de ses membres inférieurs, il ne comprenait pas. Il tomba au sol impuissant, dans sa chute il vit encore cette silhouette. Il était complètement paralysé sur le sol, mais il sentait une présence se rapprocher de plus en plus de lui, la silhouette. Il tourna sa tête vers la gauche, en une seconde tout l’endroit changea comme si tout ce qu’il avait vécu jusque là n’était qu’un mirage, qu’une réminiscence de son passé qui aurait pris des dimensions beaucoup plus grandes qu’un simple souvenir.

Il n’avait jamais vu la salle autour de lui, on aurait dit une grande caisse de métal, les murs qu’il pouvait distinguer avaient d’étranges motifs verdâtres. Il réalisa que la silhouette était toujours là, elle était vraiment immense. Quand elle sortit de l’ombre, il put apercevoir un Forerunner, ou tout du moins ça correspondait aux descriptions qu’il avait pu avoir. Il essaya de se redresser, il grimaça, ses jambes étaient couvertes de sang, il pouvait à peine les bouger. La grande main du Forerunner s’approcha de sa tête, il ne put faire autre chose que de laisser faire l’alien.
Il eut l’impression que le contact de sa main sur son front dura plusieurs heures, mais en réalité ça ne dura qu’une seconde. Le Forerunner dans son geste lui légua tous ses souvenirs. Il se recula d’un pas en titubant, puis d’un autre et s’écroula sur le sol. Lement tenta de se redresser et il vit comme le corps du Forerunner disparaitre en millier de particules. Il essaya de comprendre ce qui lui arrivait, en fermant les yeux il vit des images se dessiner, des scènes pour être plus exact, il s’agissait réellement de toute la vie de ce Forerunner.

Il avait fui la galaxie après l’attaque des parasites avec très peu des siens, mais ils connurent une tempête spatiale qui ravagea leur vaisseau alors qu’ils étaient en stase. Quand il se réveilla, le vaisseau n’avançait plus, ses frères de race étaient morts, il était le dernier. En rentrant tant bien que mal dans la voie lactée, il découvrit que la galaxie avait été vidée de vie par les Halos pour combattre les parasites. Il avait tout perdu.

Il ne se laissa pas mourir malgré ça. Il rejoignit la planète « capital » Forerunner où il entreprit seul des recherches, plus tard il quitta ce monde pour un autre, plus désertique pour y confectionner son invention. Il mit plusieurs centaines d’années. Son objectif était de créer une machine à voyager dans le temps, réparer les erreurs qu’avaient pu faire les Forerunners, et les empêcher de disparaitre.
Son invention était basée sur les trous noirs qui selon lui étaient un chemin vers différentes époques.
Quand il activa sa machine et transforma le soleil de son système en trou noir, une réaction en chaine se produisit. La puissance du trou noir se mêla à l’instabilité d’un tunnel de sous-espace. Des trous noirs se créèrent partout dans la galaxie et son rôle de protecteur du manteau lui dicta d’agir. Il mit plusieurs années mais parvint à trouver une solution aux problèmes qu’il avait. Il modifia un recomposeur de manière à transformer son corps en entité semi-virtuelle. Il s’envoya ensuite au travers du trou qu’il avait créé, se mêlant au sous-espace, créant également un endroit clos qui était fait avec des matériaux qu’il avait trouvé dans cet étrange espace. Son rôle était d’empêcher son erreur de se répandre, à l’intérieur de sa « bulle », il protégeait la galaxie de ces supers trous noirs, donnait toute son énergie pour fermer les ouvertures et les condamner.
Mais au fil des années, son enveloppe magnétique se dissolvait au travers du sous-espace et il dut trouver un remplaçant. Il examina toutes les races, toutes les potentialités, et il choisit le colonel Lement.

L’Humain rouvrit les yeux. Son vaisseau était en route pour une colonie quand un trou noir s’ouvrit juste devant le nez de son appareil le déchiquetant, vu l’état de ses jambes, ce devait être réellement violant mais il ne se rappelait pas de tous les détails. Son rôle était clair, il avait eu une vie difficile, une vie que n’importe quel soldat pouvait avoir. N’importe qui aurait pu prendre sa place et protéger la galaxie, jouer son rôle au niveau du manteau de responsabilité. Mais pourquoi lui ?
Il réalisa rapidement en voyant ses jambes guérir rapidement et en sentant son corps se dématérialiser qu’il avait un immense pouvoir à présent, qu’il avait un véritable rôle à jouer et que lui ne ferait jamais rien contre un peuple ou un autre, qu’il resterait neutre face au destin de chaque espèce, qu’il effectuerait son travail jusqu’à ce qu’il ne puisse plus et alors, il chercherait quelqu’un comme lui, assez fort pour remplir ce rôle et laisser les espèces suivre le cours de leur destin, sans utiliser les pouvoirs que pourrait lui donner son état de fusion avec le sous-espace.

Dans cette vie, il avait tout perdu, tous ses amis, tous ses proches, il avait plusieurs fois pensé à se donner la mort pour ne plus voir en fermant les yeux les massacres qu’il avait du connaitre ou observer durant sa vie de militaire, mais aujourd’hui il était libre d’agir comme bon lui semblait dans la galaxie, il était aujourd’hui maitre d’un don unique qu’il pouvait léguer à qui il voulait s’il n’en voulait pas. Mais pour lui, une chose était claire. Son destin était écrit. Il avait acquis la plus grande liberté, le plus grand savoir et la plus grande puissance dans l’univers. Il redressa la tête, sa vie ne faisait que commencer.

Bonne Chance à tous les participants.
avatar
-Arbiter117-
Recrue
Recrue

Messages : 1
Date d'inscription : 15/05/2013
Âge : 26
Réputation : 3

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par Dark Malak le Mer 15 Mai 2013 - 13:55

Merci de ta participation ! Smile

Venez nombreux, il ne vous reste plus énormément de temps !

Pierre
avatar
Dark Malak
Légende
Légende

GamerTag : WST Dark Malak
Team : WST
Messages : 4474
Date d'inscription : 17/01/2010
Âge : 20
Réputation : 374
Talent : Contrôle le coté obscur de la Corse !
Halo favori : Halo 3 : ODST
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur http://whiteskullteam.superforum.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par Dark Malak le Jeu 16 Mai 2013 - 19:14

Après discussion avec un autre membre du staff, la participation de -Arbiter117- est refusée.

Il s'est en effet avéré que -Arbiter117- est l'un des trois compte de Spartantealc, nous avons donc décidé qu'une personne qui ne respecte pas les règles de Halo Créa s'enlève la possibilité de participer à ses events et ses concours. De plus, Spartantealc avait annoncé sur la chatbox avant son départ qu'il trouvait que HC est "une baraque en train de couler", sympa...

Le staff
avatar
Dark Malak
Légende
Légende

GamerTag : WST Dark Malak
Team : WST
Messages : 4474
Date d'inscription : 17/01/2010
Âge : 20
Réputation : 374
Talent : Contrôle le coté obscur de la Corse !
Halo favori : Halo 3 : ODST
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur http://whiteskullteam.superforum.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par Kaimetsu le Jeu 16 Mai 2013 - 20:40

Donc en gros il s'est inscrit juste pour la récompense..

Faudra voir à faire attention avec ces concours à cadeaux quand même, n'importe qui peut faire n'importe quoi, et je ne pense pas que le staff peut tout voir ( vol de création ou multiples participations par exemple ).

___________________________
avatar
Kaimetsu
Major
Major

GamerTag : WmS I Alchemist
Team : W0RMS
Messages : 808
Date d'inscription : 13/06/2011
Âge : 21
Réputation : 69
Talent : Ne jammè fère dé fot d'aurtograf.
Halo favori : Halo 3
Domaine favori : Images

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par Dark Malak le Jeu 16 Mai 2013 - 21:19

Non, il a créé un double compte parce qu'il voulait être jugé "comme une personne lambda"... Le problème n'est pas de s'inscrire seulement pour la récompense, c'est d'espérer la gagner sans respecter les règles du forum !

Le problème du vol de création est malheureusement présent partout et pas seulement dans les concours... Notre politique sur ce genre d'abus est très stricte, donc un membre qui l'utilise se verra très sévèrement sanctionné, si le staff le découvre bien évidemment.

Pierre
avatar
Dark Malak
Légende
Légende

GamerTag : WST Dark Malak
Team : WST
Messages : 4474
Date d'inscription : 17/01/2010
Âge : 20
Réputation : 374
Talent : Contrôle le coté obscur de la Corse !
Halo favori : Halo 3 : ODST
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur http://whiteskullteam.superforum.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par Nakira le Jeu 16 Mai 2013 - 21:58

Il aurait été bien de pouvoir garder -dans ce cas- une certaine forme d'anonymat. Il est d'ailleurs encore possible de le faire, en recensent toutes les fanfictions dans un topic, associés à des numéros, et en supprimant le texte original de ce topic, il est encore possible de rendre les participations anonymes. Si c'est ce que redoutent les participants.

___________________________
« Better not give in to it. It takes ten times as long to put yourself together as it does to fall apart. »
An access, and no retch.



Nakira
Brigadier
Brigadier

GamerTag : WST Nakira
Team : WST
Messages : 2756
Date d'inscription : 29/09/2010
Âge : 21
Réputation : 301
Talent : Exister
Halo favori : Halo CE
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par Lunaramethyst le Jeu 16 Mai 2013 - 22:31

Contrairement au vol de vidéo ou d'image, le vol de textes est facile à déceler : un copier-coller d'un passage sur un moteur de recherche permet de retrouver l'œuvre originelle. Si il y a eu réécriture, on peut du coup poser le débat concernant le degré autorisé d'inspiration.

Depuis le début de la fanfiction sur ce forum, je n'ai jamais constaté de vol. J'espère que ce concours ne sera pas l'occasion de commencer.

___________________________

avatar
Lunaramethyst
Légende
Légende

GamerTag : Solaramethyst
Messages : 4271
Date d'inscription : 25/08/2009
Âge : 23
Réputation : 472
Talent : Archiviste de l'univers Halo
Halo favori : Halo 3
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par sephiroth2501 le Jeu 30 Mai 2013 - 22:06

Et voici ma nouvelle ! Elle est un peu longue, j'espère que tout le monde aura le courage de la lire jusqu'au bout




Songes et Vérités de Margaret Parangoski
"Perdre, c'est connaître le vide"
Gilbert Dupuis, La marcheuse.




20 Octobre 2552 / Système Solaire, Terre, Sydney,
Centre Bravo-6 du Haut Commandement de l’UNSC.


Je ne suis pas prête d’oublier ce jour, celui où les Covenants ont franchi les défenses de la Terre et ont envahi le berceau de l’Humanité. Je ne suis pas prête d’oublier ce frisson glacial qui vient de parcourir mon échine tandis que les stations de défense orbitale Malte et Athènes s’enflamment et se brisent, fétus de paille métalliques et brisés flottant de manière erratique dans l’espace meurtri. Je ne suis pas prête d’oublier les regards vides et apeurés des membres de l’UNSC et de l’ONI qui se trouvent en ce moment-même avec moi dans la salle de crise, au fond de la Ruche.

Les forces Covenants se dirigent actuellement vers l’Afrique de l’Est pour une raison qui nous est encore inconnue. Un mystère qui, je pense, sera bientôt résolu au vue de la rapidité de l’attaque. Un attaque qui possède un arrière-goût de déjà-vu avec celle de Reach : inattendue, véloce et efficace. Dans ce domaine, les Covenants ne m’ont jamais déçue. Je ressens même de l’admiration pour eux. Un paradoxe émotionnel vous en conviendrez, au vue du génocide qu’ils sont en train de commettre. Malgré tout, un détail qui a son importance pique rapidement ma curiosité.


La taille de leur flotte est bien moindre comparée à celle qui a causé la chute de Reach. Pourquoi ? Les Covenants ont-ils une stratégie particulière pour la Terre ? Faut-il s’attendre à une attaque spécifique ? Jusque-là, elle possède toutes les caractéristiques d’une attaque conventionnelle, et les Covenants ne se sont jamais montrés très créatifs en matière de stratégie militaire. Leur supériorité technologique suffit à leur assurer la victoire dans quatre-vingt dix-neuf pour cent des affrontements. Quelque chose ne colle pas… et je n’arrive pas à mettre le doigt dessus. Tant pis, je garde cette pensée et la range dans un coin de ma tête avec les autres, celles qui nécessitent davantage de données avant résolution complète.


Dans la continuité, une seconde pensée s’impose à moi : la Terre allait assurément tomber. Quelles que soient nos méthodes, nous avons déjà perdu un nombre incalculable de planètes, alors pourquoi en serait-il différent pour la Terre ? Malgré sa défense spectaculaire, Reach n’avait tenu qu’une seule journée. Sur ce coup, la surprise avait été l’atout majeur des Covenants. Et voilà qu’ils récidivaient. Oui, la Terre tomberait, nous ne pouvons rien y faire… je ne peux rien y faire. Et y consentir paraît consumer les forces qui me restent.


Telle une révélation, cette idée s’empare de chacun des membres présents dans la salle de crise. Et bien que, au vue de leurs regards implorants, la plupart d’entre eux se reposent sur moi pour trouver la solution miracle, ils semblent accepter cette fatalité avec suffisamment de sérénité pour ne pas devenir fou. Et pourtant, il y a de quoi. Ce n’est pas tous les jours qu’on peut assister, impuissant, à l’extinction de sa propre race.


Les minutes défilent, longues et douloureuses, des relents de panique envahissent peu à peu la pièce, une lente contamination irréversible et dangereuse, et qui est même à deux doigts de m’atteindre. Mais il m’est interdit de flancher. Et malgré mes efforts pour redonner force et courage à ces hauts membres, pour les empêcher d’être contaminés, je sens que je les perds peu à peu. Ils sont terrifiés car leur monde est terrifiant.





La vie des gens est terrifiante. On les prend à la gorge, on les oblige à travailler du matin jusqu’au soir, on leur inflige des besoins dont ils ne sont pas nécessiteux, on les abrutit de télévision et de consommation, on les égare entre deux canapés et trois cafetières. On leur interdit de rêver, de traîner, de perdre leur temps. On les use à la tâche jusqu’à la moelle.


Une véritable autodestruction assurée et consentie.


Mais aujourd’hui, la cause en est toute autre. La guerre contre les Covenants a engendré un génocide qui touchera bientôt à sa fin, et plus personne ne sera présent pour voir le rideau se baisser. C’est l’apogée de la destruction et du chaos, décuplant et finalisant cette autodestruction dans laquelle l’Humanité se complaît depuis trop longtemps. Peut-être l’Humanité mérite-t-elle son sort, peut-être mérite-t-elle de ne pas survivre.


Les gens ne vivent plus, ils s’usent à petit feu dans la douleur, la déception, les idées noires, toutes ces choses qui nous assombrissent et nous font perdre nos valeurs et notre dignité.


Alors ils doivent trouver un exécutoire dans lequel extraire un peu de réconfort, voire même trouver un sens à leur vie.


Certains se complaisent dans l’amour. Trouver quelqu’un qu’on puisse aimer, qui ne nous trahira pas, quelqu’un qui apprécie les choses selon notre goût, qui ne dit aucun mal de nous et qui prend soin de nous, qui nous pardonne nos défauts et jamais ne nous ennuie. Ces gens-là cherchent en vain un fantôme. Ils devraient cesser de perdre leurs efforts. Qu’ils n’aient d’amour que pour eux-mêmes, jamais ils ne trouveront plus aimable.


D’autres se réfugient dans l’harmonie et l’exactitude de la science. Mais qu’est-ce que la science ? George Sand y voyait une route partant du connu pour se perdre dans l’inconnu. Les efforts des savants ont ouvert cette route, ils en ont rendu les abords faciles, les aspérités praticables. Ils ne pouvaient rien faire de plus, ils n’ont rien fait de plus. Ils n’ont pas dégagé l’inconnu, ce terme insaisissable qui semble reculer à mesure que l’explorateur avance, ce terme qui est le grand mystère, la source de la vie. Une source que personne n’atteindra jamais, soyez-en sûr. L’atteindre, ce serait connaître tous les secrets de l’Univers, se serait voir l’Homme à l’égal de Dieu. Mais il n’en a pas l’étoffe et encore moins la sagesse. Une autre autodestruction assurée.


Ils leur reste alors la religion, la croyance et la foi. Si certains puisent leur force dans une puissance supérieure salvatrice, alors qu’ils continuent de prier pour l’Humanité, elle en a grandement besoin. Il est beau de rêver, mais nous devons perdre nos illusions au plus vite, elles nous empêchent de voir la vie telle qu’elle est et nous conduisent immanquablement à l’échec. Personnellement, je préfère agir que de m’agenouiller devant un concept impossible et invisible.


D’autres encore trouvent leur réconfort ou le sens de leur vie dans la guerre, dans le courage et l’engagement qu’elle demande et engendre, tels les Spartiates de l’antique Grèce aux Thermopyles. Un sacrifice patriotique qui ne mène qu’à la mort et au vide. Ça tombe bien, la guerre contre les Covenants est une offre qui nécessite encore de la demande. Malheureusement, plus pour très longtemps, je le crains.


Quant aux autres, ceux qui ne trouvent ni réconfort ni sens à leur vie, ils finissent par perdre leur humanité. Ils deviennent les déchets du monde moderne, un potentiel gâché qu’on ne saura jamais exploiter parce que notre société est un complexe mécanisme dont un des rouages est ripé, un rouage qu’il nous est impossible de réparer dorénavant. Une masse critique qui erre sans but, inutilisable, qui gangrène une société sur le déclin, qui la paralyse et l’empêche de progresser, de se relever. Si nous perdons la guerre, et nous la perdrons je vous l’assure, ce ne sera pas entièrement du fait des Covenants.


Alors, parmi ces gens inexploitables, quelques uns se mettent à boire. Boire pour oublier. Une excuse totalement factice, en réalité. Ils boivent pour se souvenir de tout ce qu’ils ont perdu. Ils boivent pour prendre conscience de tout ce qu’ils vont perdre.


D’autres ont même le courage de mettre fin à leurs jours car ils comprennent la mesure et la démesure de perdre absolument tout. Pour eux, toute chose devient un concept vide de sens et pour lequel aucune attention ne mérite d’être prêtée, pour lequel aucun combat ne mérite d’être mené.





Tout ceci me fait prendre conscience d’une chose : il y a plus triste à perdre que la vie, c’est la raison de vivre. Il y a plus triste que de perdre ses biens, c’est de perdre son espérance. Et finalement, qu’ils aient trouvé leur réconfort, le sens de leur vie ou non, les gens n’ont plus rien à perdre et c’est en cela qu’ils deviennent dangereux. La crainte de perdre engendre les mêmes passions que celle d’acquérir, car les hommes ne tiennent pour assuré ce qu’ils possèdent que s’ils y ajoutent encore, aimait à le penser Machiavel. Autrement dit, c’est lorsqu’on a tout perdu qu’on est libre de tout espérer, de tout avoir.


L’Humanité est sur le point de perdre son berceau, la source de son essence, son point zéro, son alpha. Nul doute que les derniers hommes encore debout lors de son oméga seront prêts à tout. Il me faut donc faire un choix : les laisser faire ou bien les brider ?


Pour chaque choix, il existe deux façons distincts d’envisager ses conséquences.


La première consiste à décider quel est le bon choix à faire, celui qui nous conduit là où l’on veut aller et qui nous donne la possibilité de se sentir «gagnant».


La deuxième consiste à décider quel est le meilleur choix à faire. Et que quelque soit le choix que l’on fera, on y gagnera nécessairement quelque chose. Il n’y a ni bon ni mauvais choix, mais seulement une décision à prendre pour suivre une des possibilités qui s’offre à nous.


La deuxième façon est la plus payante évidemment : elle ne nous laisse rien à perdre, mais tout à gagner.


Savoir que l’on n’a plus rien à perdre nous assure d’une force d’action et de décision décuplée, soyez-en sûr. Nous devenons moins sensibles aux circonstances et aux arguments qui semblent nous être contraires. De toute façon, nous ne maîtrisons jamais entièrement les évènements, même si nous nous berçons constamment de cette illusion. De fait, les choix que nous faisons, nous ne les décidons jamais en connaissance totale de tous les éléments, une large partie de la réalité à venir nous est à jamais inaccessible. Et c’est en cela qu’un choix tel que celui que je dois prendre atteint une difficulté considérable. Mon choix n’influencera pas seulement mon destin et celui de quelques hommes, mais celui de l’Humanité toute entière. A la réflexion, ce choix possède un caractère presque divin. Dans ces conditions, suis-je véritablement la bonne personne ? Comment en être sûre ? Moi, au cœur de l’autodestruction dont je parlais à l’instant.


Face à une telle décision, nous devons considérer que nos choix sont porteurs d’enseignements, afin de nous libérer de l’angoisse de l’erreur de jugement, de surmonter la folie des conséquences possibles. Finalement, cela engendre une conviction, celle que nous ne faisons jamais d’erreur, que nous choisissons seulement une possibilité parmi plusieurs. Ainsi, nous n’avons plus rien a perdre, mais uniquement à rester vigilant face aux opportunités qui se présentent à nous.


De fait, dans le choix qu’il me faut prendre, l’opportunité à saisir se doit d’être tangible et réalisable.


Andréa Japp affirme que l’esprit humain ne fonctionne pas comme un ordinateur que l’on branche. Il est infiniment plus puissant. Il picore, saute d’une idée à l’autre. Il revient en arrière, puis fait un bond vers le futur. Il s’égare, puis retrouve son chemin. Il semble perdre son temps, il rêve. Il fait et défait. Au bout du compte, il débusque une idée de génie.


Oui, il me viendrait bien une idée…

avatar
sephiroth2501
Recrue
Recrue

GamerTag : SEPHIROTH2501
Messages : 2
Date d'inscription : 05/04/2013
Âge : 27
Réputation : 5
Talent : Fan de l'Univers
Halo favori : Halo CE
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par Dark Malak le Jeu 30 Mai 2013 - 22:14

Ca va aller ne t'en fais pas ! Smile

En tout cas, merci aux participants et sachez qu'il reste encore 2 jours pour ceux qui voudraient tenter un petit truc... Je rappelle qu'il y a un lot de 800 M$ points à gagner !

Pierre
avatar
Dark Malak
Légende
Légende

GamerTag : WST Dark Malak
Team : WST
Messages : 4474
Date d'inscription : 17/01/2010
Âge : 20
Réputation : 374
Talent : Contrôle le coté obscur de la Corse !
Halo favori : Halo 3 : ODST
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur http://whiteskullteam.superforum.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par spartantealc le Ven 31 Mai 2013 - 0:10

Bien. Ma participation est annulé. J'ai pas respecté les régles, youhou ^^
Cool. Comme vous voulez, je tiens juste à dire officiellement qu'avant d'être un Youtuber, je suis un ficeur et je l'ai bien plus longtemps que je ne suis Youtuber, écrire est pour moi essentiel, et la récompense pour votre concours, je m'en fou royallement, je l'aurais surement redonné ou même pas acsepté en dévoilant ma véritable identité au moment des résultats si j'avais gagné, je voulais juste être vu comme une personne normal et pas avoir l'oeil critique de quelqu'un qui ne peut pas blerer HaloQG puisque vous considérez cette plateforme comme concurrente ( alors que ce n'est pas le cas puisque nous sommes une chaine avant même d'être un forum


Je reste un peu déçu d'avoir été éjecté de la compétition, mais je ne suis pas étonné de la fermeture d'esprit pour le forum, et je soutient que si futur concours comme ça il y a et que j'ai le temps, j'y participerais, pour le plaisir, peut-être avec mon speudo pour ne pas être jugé correctement ou avec un nouvel emprunt pour avoir un regard neutre de votre part...
En tout cas, Bravo aux participants, j'ai lu et vos fics sont interessante, j'ai pour ma part "mon chouchou" ^^ Et on verra bien !


Bonne chance à vous !
avatar
spartantealc
Caporal
Caporal

Messages : 147
Date d'inscription : 01/10/2010
Âge : 24
Réputation : 3
Talent : N'abandonne jamais / Le scénario avant tout !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par Arkalison le Ven 31 Mai 2013 - 1:08

Multi-compte

Créer un second compte est passible de bannissement définitif de tous les comptes.

Il est interdit de posséder plusieurs comptes sur Halo Création. Si vous êtes plusieurs membres à vous connecter sur la même IP, vous devez le préciser au staff. Quand vous êtes bannis, vous n'avez pas le droit de recréer un compte, vous devez simplement attendre la fin du bannissement pour pouvoir de nouveau participer (dans l'immense majorité des cas, le bannissement ne vous empêche pas de consulter le contenu d'Halo Création, seulement d'y participer).

Tout cas de multi-compte est passible de bannissement d'IP.

Techniquement cela pourrait être plus que la simple radiation du concours. Les résultats de ce concours ne se feront pas à la tête ni à la provenance du candidat mais à la qualité de son écrit, on ne fait pas preuve de fermeture d'esprit mais juste l'application (même de façon laxiste pour ton cas puisque selon Pierre c'est déjà ton troisième compte) de la charte.

___________________________

Arkalison

« Arkaniumis » vient du grec arkânos qui signifie « vert » ou du latin arcanus, qui a donné « arcane », qui veut dire « caché, secret » (et du japonais umi, 海, qui veut dire « mer ») dixit Kagami
J'étais la mer verte secrète, craignez moi toujours !
avatar
Arkalison
Administrateur
Administrateur

GamerTag : Arkalison
Messages : 1772
Date d'inscription : 07/04/2011
Âge : 21
Réputation : 183
Talent : Je suis un Licornet spécial !
Halo favori : Halo 2
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur http://halo-fan-zone.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par Lunaramethyst le Ven 31 Mai 2013 - 1:12

Au foot, on appelle ça un carton.

Joue dans les règles, ou on ne te laisse plus jouer.


Maintenant, merci de ne plus parler de cette affaire ici (sinon, conséquences, toussa).

___________________________

avatar
Lunaramethyst
Légende
Légende

GamerTag : Solaramethyst
Messages : 4271
Date d'inscription : 25/08/2009
Âge : 23
Réputation : 472
Talent : Archiviste de l'univers Halo
Halo favori : Halo 3
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par Nakira le Ven 31 Mai 2013 - 1:17

Je pense que les membres du jury sont assez qualifiés et assez responsables pour respecter une éthique d'impartialité. De plus, tes erreurs passées sont passées . La rancœur est un sentiment qui ne devrait pas intervenir dans le jugement d'une personne...

___________________________
« Better not give in to it. It takes ten times as long to put yourself together as it does to fall apart. »
An access, and no retch.



Nakira
Brigadier
Brigadier

GamerTag : WST Nakira
Team : WST
Messages : 2756
Date d'inscription : 29/09/2010
Âge : 21
Réputation : 301
Talent : Exister
Halo favori : Halo CE
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par Dark Malak le Ven 31 Mai 2013 - 7:25

Hop, fin du HS ! Wink
avatar
Dark Malak
Légende
Légende

GamerTag : WST Dark Malak
Team : WST
Messages : 4474
Date d'inscription : 17/01/2010
Âge : 20
Réputation : 374
Talent : Contrôle le coté obscur de la Corse !
Halo favori : Halo 3 : ODST
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur http://whiteskullteam.superforum.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par Nakira le Sam 1 Juin 2013 - 0:28

Voici ma participation


Nos mondes



« Je rêvais d’être un héros.
Du haut de mes onze ans, je ne cessais de clamer ce rêve absurde à mes parents fatigués et accablés par une guerre naissante qui supprimait tout intérêt de vivre autrement que mort. Ils rentraient de leur travail tard le soir ; l’un exténué par les centaines de lettres de condoléances à envoyer aux familles des victimes, et l’autre meurtri par les séances d’entrainement du corps des marines de l’UNSC.
Mon père allait être un héros, il était donc naturel que mon rêve soi de devenir comme lui. Oui, c’est certainement de là que m’est venue cette obsession, cette ambiguïté existentielle qui m’exacerbait, me poussant à vouloir me mettre au-devant de la scène. Un rêve. Mon rêve. Celui que mon père ne cherchait même pas à atteindre, mais que nous pensions tous le voir faire.
Un honneur auquel il n’a jamais pu accéder.
Deux jours avant son adhésion au sein des soldats hautement réputés de l’UNSC, un raid rebelle a frappé la ville où nous résidions…

Se cacher dans la commode avec ma sœur était sans doute une bonne idée pour survivre. Elle l’était moins pour ne pas voir nos parents se faire sauvagement égorgés par des rebelles sans honneur, ne recherchant que les plaisirs les plus bestiaux, et le rendu financier de leurs quêtes. Bien loin des valeurs qu’ils voulaient véhiculer.

Il est assez amusant de faire une rétrospective sur l’enfant de onze quand que l’on a été, et se rendre compte que du jour au lendemain un enfant peut devenir une coquille vide d’espoir. Un néant à combler. Un être éteint.

Douze ans durant, j’ai échappé aux raids résistants se faisant de plus en plus rare à mesure que la Guerre prenait de l’ampleur. Douze ans durant, je me suis reconstruit, ai solidifié ma sœur fragile et ai appris à la connaitre. J’avais toujours ignoré ma sœur, muette de naissance, la considérant comme un être raté et vide de sens. Pourtant, durant la mort de mes parents, j’ai remarqué grâce à elle à quel point on pouvait faire passer un message à travers un simple regard.
Un regard prouvant que son âme était bien là, quelque part, derrière ce silence de mort.
Ma sœur et moi avons survécu en se soutenant l’un-l ’autre, en volant de la nourriture dans les poubelles de la ville, en guettant une opportunité de se faufiler dans les stocks des grands magasins.
Elle était devenue ma moitié. Un être sans qui je n’aurais jamais pu devenir l’homme que j’ai été à ce jour.
Le jour où enfin, je suis allé me présenter pour devenir soldat, et reprendre le flambeau de mon père. Achever ce qu’il n’a jamais pu terminer. Réaliser mon rêve.
Alors que j’étais rêveur, je devins ambitieux.
Ambitieux, mais guidé par la tristesse de la mort des seuls êtres qui comptaient alors vraiment pour moi. Et la tristesse est un sentiment instable que l’on ne peut maitriser. Un élément qui fragilise le roc que l’on peut devenir. Lorsque l’on refoule le désespoir, une simple étincelle enflamme toute votre âme. Et vous êtes inefficace. J’appartenais au monde de la tristesse et du désespoir.
Voilà pourquoi j’ai été refusé.

Des rêves déchantés, des espoirs anéantis, un honneur abattu. Mais une volonté encore présente, solidifiée par la présence de ma sœur à mes côtés. Me soutenant de ce regard si plein d’émotion qui me faisait frémir et m’apaisait.
Et puis vint ce jour sombre où ses yeux se vidèrent de leur essence, après une ultime tendresse. Elle rayonnait à mes côtés, avec ses petits yeux doux et son souffle régulier. Et l’instant d’après son souffle se fit saccadé et hésitant. Ses yeux écarquillés, brillant d’un bleu plasmique, tentèrent de faire passer un dernier message. Un adieu.

Ma rage fut telle que le corps du Sanghellis responsable de sa mort fut déchiqueté avec la seule force de ma main et d’un couteau émoussé. J’avais perdu ma sœur. Il n’était plus question de tristesse ni de désespoir. Cette phase était maintenant terminée, et j’avais déjà versé toutes les larmes que j’avais pu verser jusqu’alors. Cette fois-ci, la douleur était plus profonde, lancinante. Une explosion de violence. J’étais une machine de destruction massive. Rien ne pouvait plus m’arrêter.

Et pourtant, la rage est encore plus incontrôlable que la tristesse. Et les soldats enragés n’étaient pas dignes de confiance. L’insubordination était la pire des hérésies du soldat. Encore une fois, le refus fut sans appel. J’appartenais au monde de la colère, et la colère n’est qu’un sentiment primitif qui doit être éradiqué.

Eradiqué, tout comme ma planète le fut quelques mois plus tard. Une fois la phase de vitrification engagée, il ne nous restait que quelques jours pour quitter la planète. Les Covenants se fichaient bien de savoir ce que ressentaient les humains. Leurs soldats eux-mêmes se fichaient de leurs propres sentiments. Tous ces êtres, soumis à un discours. Soumis par leurs propres croyances. Mettant en arrière tout sentiment. Tout ressentiment. Ils n’étaient que machines de guerre incapables de penser par elles même.
Une telle vision des choses me choquait profondément. Aussi j’ai tenté de parler à un groupe de Sanghellis patrouillant dans le chaos qu’était devenu ma ville natale, peu avant la vitrification. J’y ai perdu mon honneur.
Non, ils ne me tuèrent pas. Ils m’humilièrent, me gravant dans la chair le signe de la honte à l’épée, me mettant nu au milieu de leurs camarades. Me flagellant pour hérésie. Mon monde était alors celui de la honte.
Je pensais avoir tout perdu. Je pensais être capable de réussir à me venger une fois engagé dans le corps des marines, avec cette nouvelle mentalité me dictant que les soldats guidés par le seul sentiment de la colère ne devraient jamais être engagés. J’avais compris la leçon, et comptait bien me venger.

Et pourtant, ils refusèrent. Encore. La vengeance est un moteur efficace, mais trop instable.
Je n’étais pas destiné à être un héros. Je ne pouvais obtenir ce que j’ai toujours rêvé d’obtenir.
Toute ma vie n’avait été que chaos et destruction, déchéance et tristesse. Je ne savais plus quoi faire, j’étais perdu. La Guerre semblait être perdue également, et je n’avais plus de raison de vivre. Je n’avais plus de raison tout court. Je l’avais perdue, elle aussi.

J’appartenais alors au monde de la folie.

S’introduire dans une corvette humaine était en fait beaucoup plus facile que prévu. Voler un pélican également. J’étais devenu fou à lier, et j’entreprenais une mission, seul, sans avertir personne, en clandestin. Mais après tout, que pouvait-il me faire ? Me tuer ?
C’est ce que je voulais.
Perdre la vie.
Pouvez-vous voir mon regard maintenant ? Ce regard que j’ai actuellement. Déterminé. Vous pouvez le voir, le sentir, le comprendre ? Il m’a fallu tout ce temps pour comprendre qu’en perdant la vie, je gagnais la bataille.
Notre vie, c’est tout ce que nous avons d’important. C’est notre monde. C’est Le monde.

Finalement, n'existait-il qu'un seul monde, qui passait son temps à rêver à d'autres mondes ? »

--

Lettre écrite par X avant sa mort héroïque permettant la victoire de la première bataille d’Arcadia.

___________________________
« Better not give in to it. It takes ten times as long to put yourself together as it does to fall apart. »
An access, and no retch.



Nakira
Brigadier
Brigadier

GamerTag : WST Nakira
Team : WST
Messages : 2756
Date d'inscription : 29/09/2010
Âge : 21
Réputation : 301
Talent : Exister
Halo favori : Halo CE
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par Dark Malak le Sam 1 Juin 2013 - 9:20

Je suis content de te voir participer. Smile

Les participations sont donc closes !

Si vous avez eu un petit problème pour poster votre création dans les temps, envoyez-moi un mp.

Merci à tous ceux qui ont participé, ne communiquerons rapidement sur le déroulement des évènement... Wink

Pierre
avatar
Dark Malak
Légende
Légende

GamerTag : WST Dark Malak
Team : WST
Messages : 4474
Date d'inscription : 17/01/2010
Âge : 20
Réputation : 374
Talent : Contrôle le coté obscur de la Corse !
Halo favori : Halo 3 : ODST
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur http://whiteskullteam.superforum.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par Jeje le Sam 1 Juin 2013 - 22:46

Voilà voilà, je suis content d'avoir participé! J'ai bien fait!
C'était un sacré Concours, même si il n'y a pas eut énormément de participants, je suis impatient de voir un second concours!

Sinon, Naki, ta Fic est vraiment bien, et je sais pas pourquoi, vers le début,
et tout le long, j'ai le même sentiment, enfin, c'est mal dit, mais je ressent un peut le même esprit que sur celle que j'ai fait.
Même si c'est différent, quand je lis ton récit, je pense directement au mien!
Enfin bref, c'est vachement bien, et je suis impatient de connaître les résultats!

Jéjé

___________________________
Basketball is my girlfriend :3
avatar
Jeje
Major
Major

GamerTag : Thejeje1999
Team : M&M's
Messages : 967
Date d'inscription : 16/09/2011
Âge : 18
Réputation : 39
Talent : A attendu 2 ans avant de changer son avatar :3
Halo favori : Halo 2
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par Nakira le Sam 1 Juin 2013 - 22:52

J'ai été personnellement bluffé par a participation de Sephiroth, qui a su aborder le thème sous un autre angles qu'est celui de la portée plus symbolique et philosophique du thème. Cette vision des choses apporte beaucoup au concours !

Mais je salue également le travail des autres participants qui est également d'un très bon niveau. J'ai adoré lire chacune des participations.

___________________________
« Better not give in to it. It takes ten times as long to put yourself together as it does to fall apart. »
An access, and no retch.



Nakira
Brigadier
Brigadier

GamerTag : WST Nakira
Team : WST
Messages : 2756
Date d'inscription : 29/09/2010
Âge : 21
Réputation : 301
Talent : Exister
Halo favori : Halo CE
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par Jeje le Sam 8 Juin 2013 - 13:13

Vous pensez avoir le temps de délibérer quand?
J'avoue être impatient de voir un second concours.

___________________________
Basketball is my girlfriend :3
avatar
Jeje
Major
Major

GamerTag : Thejeje1999
Team : M&M's
Messages : 967
Date d'inscription : 16/09/2011
Âge : 18
Réputation : 39
Talent : A attendu 2 ans avant de changer son avatar :3
Halo favori : Halo 2
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par Dark Malak le Sam 8 Juin 2013 - 16:32

Nous avons commencé ! Wink

Pierre
avatar
Dark Malak
Légende
Légende

GamerTag : WST Dark Malak
Team : WST
Messages : 4474
Date d'inscription : 17/01/2010
Âge : 20
Réputation : 374
Talent : Contrôle le coté obscur de la Corse !
Halo favori : Halo 3 : ODST
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur http://whiteskullteam.superforum.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours de Fanfictions #1 : "C'est lorsque l'on a tout perdu, qu'on est libre de tout avoir."

Message par Jeje le Sam 8 Juin 2013 - 18:16

O.K, alors j'attends! :D

___________________________
Basketball is my girlfriend :3
avatar
Jeje
Major
Major

GamerTag : Thejeje1999
Team : M&M's
Messages : 967
Date d'inscription : 16/09/2011
Âge : 18
Réputation : 39
Talent : A attendu 2 ans avant de changer son avatar :3
Halo favori : Halo 2
Domaine favori : FanFictions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum